Conservation de la Biodiversité transfrontalière dans l’interzone Dja-Odzala-Minkébé - TRIDOM

A propos du projet


Contexte

La Tri-nationale de Dja-Odzala-Minkébé (TRIDOM) est un complexe transfrontalier d’environ 150 000 km², composé de 12 aires protégées (dont deux en cours de classement) et leur périphérie, ainsi qu’une vaste inter zone comprenant des exploitations forestières, minières et agro-industrielles. L’ensemble est situé à cheval sur les frontières du Cameroun, du Congo et du Gabon.
Cette Ecorégion de forêt dense et humide de l’ouest du Bassin du Congo représente une grande partie du milieu tropical sauvage de l’Afrique centrale, la deuxième étendue de forêt tropicale humide du monde. Pourtant, des menaces de plus en plus sérieuses pèsent sur sa biodiversité d’importance mondiale du fait de ces exploitations forestières et minières commerciales et de la chasse commerciale à grande échelle pour la viande de brousse et l’ivoire  Les Gouvernements du Cameroun, du Gabon et du Congo visent, par le biais des interventions dans le cadre du présent projet, à réduire l’impact de ces menaces et à mettre en place les systèmes de gestion des ressources et de financement à long terme qui sont nécessaires pour atteindre les objectifs de conservation


Objectif général
L’objectif de développement à long terme du projet est la conservation de la biodiversité d’importance mondiale que renferme le Bassin du Congo en intégrant les objectifs de conservation dans les plans de développement durable nationaux et régionaux de la TRIDOM.  

Objectifs spécifiques :

  • Préserver les fonctions et la connectivité écologiques de la TRIDOM.
  • Assurer la conservation à long terme de son système d’aires protégées à travers un aménagement intégré, durable et participatif dans l’interzone entre les aires protégées.

 Depuis 2012, le projet a connu un recadrage en réorientant ses activités presqu’exclusivement vers la lutte anti-braconnage.

Résultats escomptés

  • Des plans d’affectation des terres couvrant au moins 80% de l’interzone sont adoptés par les Gouvernements.
  • Le plan directeur de la TRIDOM est conçu et mis en œuvre sur au moins 40% de la zone du projet.
  •  Le pourcentage de la superficie totale épargnée de chasse pour la viande de brousse est stabilisé ou a augmenté par rapport aux niveaux de l’Année 1 dans 50% de la TRIDOM grâce à un système efficace d’application de la loi et à des mécanismes de gestion collaborative avec le secteur privé et les communautés.
  •  Un minimum de trois aires sont légalement reconnues et leur gestion laissée aux communautés locales.
  • Au moins 20% des coûts de gestion incompressibles de la TRIDOM (notamment ceux liés à l’application de la loi et à l’aménagement des aires protégées) sont pris en charge par les ressources financières à long terme.

Principaux résultats atteints à ce jour

  • Réalisation et validation d’une étude de faisabilité en vue de doter l’espace TRIDOM d’un statut international, celui de Réserve de Biosphère Transfrontière (UNESCO).
  •  Domiciliation d’une Base de données dans les Ministères et Agences partenaires.
  • Identification participative de la liste de cinq (5) activités génératrices de revenus (PFNL et Cultures de rentes) et les modalités d’appui à travers la main d’œuvre issue de la reconversion sociale des braconniers, pour le développement de l’économie villageoise et la réduction du braconnage dans les  terroirs villageois adjacents aux blocs de clairières clés du noyau central et des bandes transfrontalières  de la TRIDOM.
  • Mise en place dans les segments TRIDOM de trois (3) pôles de collecte d’informations, de dénonciation et de suivi des mouvements des acteurs primaires et assimilés du grand braconnage domiciliés ou utilisant les terroirs villageois clés, afin de minimiser d’une part le nombre de carcasses sur le terrain et d’autre part les risques d’altercations entre les patrouilleurs et les braconniers.
  • Création de l’Association pour la reconversion sociale des braconniers et assimilés de l’espace TRIDOM (ARBRAT).

Financement du projet



Donateur Montant USD
GEF 10 117 500

Enjeux et perspectives


A une année de la fin de ce projet prévue en 2015, le projet TRIDOM devrait véritablement marquer son empreinte et les Etats parties du Cameroun, du Congo et du Gabon s’employer dans la préparation d’une seconde phase de ce projet. Quelques enjeux :

  • la construction du point TRIDOM ;
  • le statut de Réserve de Biosphère Transfrontière ;
  • le maintien de la connectivité écologique appuyé sur un plan consensuel d’occupation et d’utilisation des terres ;
  • le développement d’un écotourisme communautaire transfrontalier entre autres activités génératrices de revenus.

Décaissement de l'année précédente

Année Montant USD
2013 1 951 774,36

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Gabon 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe