Projet d’Opérationalisation du Département Sanitaire de Ndougou (PODSN)

A propos du projet

Micro jardin projet art-goldMicro jardin projet art-gold


Contexte


La République Gabonaise bénéficie, depuis 2009, du financement de Shell Gabon et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour la mise en œuvre du projet « d’appui à l’Opérationnalisation du Département Sanitaire de Ndougou ». Ce projet est en conformité avec le Plan de développement économique et local (PDEL) du Département de Ndougou (Province de l’Ogooué Maritime).


Objectifs du projet


L’objectif à terme du PDEL, est de promouvoir le développement social et économique du dit Département à la fin des activités pétrolières de Shell Gabon dans la localité. Il a été élaboré en 2007, sur la base de la Vision Gamba 2015, qui est le fruit d’une réflexion conjointe de la société pétrolière Shell Gabon, d’une ONG locale, « le Comité de Réflexion pour l’Après Pétrole » (CRAP) et des représentants des populations autochtones du Département.


Le PODSN, qui participe à l’atteinte de plusieurs Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), a pour objectif général de réduire la mortalité liée au VIH/SIDA, à  la tuberculose, au paludisme et aux maladies évitables par la vaccination dans le Département de Ndougou d’ici 2014. Il compte cinq composantes essentielles :

1- le renforcement des capacités techniques et humaines du Centre Médical de Gamba,

2- la lutte contre le VIH/sida,

3- la lutte contre le paludisme,

4- la lutte contre la tuberculose

5- et la lutte contre les maladies évitables par la vaccination.

 

Il couvre les populations et les structures sanitaires de la ville de Gamba et des différents villages du Département de Ndougou.

Résultats escomptés

  • 80% des populations cibles savent prévenir l’infection par le VIH ;
  • l’accessibilité à la prise en charge globale (médicale, économique, nutritionnelle, …) est accrue ;
  • les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes bénéficient d’une prise en charge correcte et de moyens de protection pour lutter contre le paludisme au niveau des formations sanitaires et des communautés ;
  • la surveillance épidémiologique et la gestion de l’information sont améliorées pour les trois maladies (VIH/sida, paludisme et tuberculose) la capacité de dépistage et de prise en charge des cas de tuberculose par la stratégie DOTS est améliorée ;
  • la couverture vaccinale pour tous les antigènes est améliorée chez les enfants de 0 à 11 mois et les femmes enceintes.

Principaux Produits escomptés du projet d’ici décembre 2014:

  • les capacités techniques et humaines du Centre Médical et des structures sanitaires du Département de Ndougou  sont renforcées et développées en matière de lutte contre la maladie ;
  • les campagnes de sensibilisation pour la prévention du VIH/sida, de la tuberculose et du paludisme sont réalisées ;
  • la surveillance de l’infection au VIH dans le Département de Ndougou est renforcée et l’offre de dépistage du VIH aux populations est accrue ;
  • la couverture des interventions globales de PTME est augmentée d’au moins 20% chaque année d’ici  décembre 2014 ;
  • au moins 25% des PVVIH (adultes et enfants) du département de Ndougou ont accès au traitement, aux soins et au soutien nécessaire d’ici à décembre 2014 ;
  • le taux de guérison pour les nouveaux cas dépistés est d’au moins 85% et le taux de détection des  nouveaux cas est d’au moins 70%;
  • 80% des cas de paludisme sont  pris en charge correctement selon les directives nationales et 80% de la population utilisent correctement les moustiquaires MILDE et autres matériaux imprégnés;
  • 100% des formations sanitaires n’ont pas connu de rupture  de stock en Moustiquaires, en antipaludiques et autres consommables pour la prévention et la prise en charge du paludisme et 80% des femmes ayant accouché ont reçu un TPI complet pendant la grossesse ;
  • le taux de couverture des cas de tuberculose par la stratégie DOTS a atteint 100% d’ici décembre 2014 ;
  • depuis juin 2009, le Médecin Chef du Centre Médical, tous les personnels chargés de la vaccination, les relais communautaires ont été formés et appliquent l’approche ‘’Atteindre Chaque District (ACD)" ;
  • deux centres de vaccination sont créés et opérationnels dans la ville de Gamba.

 

Principaux résultats atteints à ce jour

 

  • Le réseau électrique du CMG a été réhabilité et un groupe électrogène de relais y a été installé.
  • Les capacités techniques et humaines du Centre Médical et des structures sanitaires du Département de Ndougou ont été renforcées et développées en matière de lutte contre les maladies.
  • 149 prestataires de soins ont été formés à la prise en charge correcte des cas de VIH/Sida, de tuberculose et de paludisme.
  • Plus de 7 000 personnes ont été sensibilisées pour la prévention du VIH/sida, de la tuberculose, du paludisme et des maladies évitables par la vaccination.
  • 20 000 préservatifs ont été distribués.
  • 676  tests de dépistage des chlamydiae ont été réalisés dont 320 positifs en cours de traitement.
  • 676 tests de dépistage du tréponème pale (syphilis) ont été menés dont 53 positifs ont bénéficié de traitements.
  • 2 600 tests de dépistage anonyme et volontaire du VIH ont été réalisés avec un effectif de 71 séropositifs.
  • 63 PVVIH mises sous ARV au CMG dont 13 sont inscrites dans le cadre de l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant.
  • 36 cas de tuberculose ont été pris en charge au CMG par la stratégie DOTS.
  • Plus de 4000 moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée d’efficacité ont été distribuées.
  • Plus de 7 500 dépliants sur la prévention de maladies ont été distribués.
    ·  Le taux de couverture vaccinale pour tous les antigènes chez enfants de 0 à 11 mois et les femmes enceintes a dépassé 86%.

Financement du projet



Donateur Montant USD
Shell Gabon
1000 000
PNUD 500 000
Participation du gouvernement (ARV, vaccins, antituberculeux, condoms, antipaludiques)
équivalent à 345 605

Enjeux et perspectives


Le Centre médical de Gamba étant responsable au niveau local de la mise en œuvre et du suivi du projet, il est nécessaire de nommer à sa tête un responsable dynamique, rompu à la gestion de projet axée sur les résultats et d’adjoindre à ce dernier au moins deux infirmiers d’Etat qui l’aideront, non seulement, à mieux coordonner les activités et les équipes sur le terrain, mais aussi, à créer des passerelles et des cadres de concertation avec les relais communautaires impliqués dans la lutte contre les maladies.


Ce centre médical a largement souffert, de l’inertie, des lourdeurs de son médecin chef et de la mobilité du personnel de santé formé. Malgré de multiples plaidoyers menés par Shell Gabon et la Représentation du PNUD au Gabon auprès du Gouvernement gabonais, aucune réponse positive n’a encore été trouvée à ce jour.

Les quelques résultats obtenus par le projet sont le résultat des efforts déployés par toutes les parties prenantes du projet et particulièrement du PNUD, dont le Responsable administratif et financier du PODSN, résidant à Gamba, ne ménage aucun effort pour obtenir les résultats escomptés par le projet.


Durant la phase d’exécution du projet et dans une optique d’appropriation et de pérennisation des actions initiées, le PNUD n’a jamais cessé de proposer au Ministère de la santé de limiter les  mutations de personnel de santé formé et impliqué dans la mise en œuvre des activités du projet et de procéder à la nomination d’un nouveau médecin chef ou d’adjoindre, au médecin chef actuel, un jeune médecin qui l’aidera à mieux coordonner les activités.

A cette même fin, un projet d’appui supplémentaire d’un montant de 700.000 USD a été élaboré et est en cours de discussion entre Shell Gabon, le PNUD et le Ministère de la Santé. Celui-ci vise, pour une durée de deux ans, à renforcer les capacités techniques et humaines du Centre Médical de Gamba. Ce projet complète celui en cours d’exécution dont les plans d’actions 2014 sont en attente de validation par le Ministère de la Santé.


Gamba étant d’accès difficile,  et pour éviter toute rupture de stock, il importe pour le Ministère de la Santé, en collaboration avec l’OPN, de mieux organiser les approvisionnements en médicaments et en intrants de laboratoire.  Seul le projet assurait de 2012 à 2013 un approvisionnement régulier et permettait de couvrir les besoins du CMG.


Si aucune n’action n’est prise par le Ministère de la santé pour y remédier, nous courrons le risque de voir le projet s’arrêter en décembre 2014 et de perdre les résultats obtenus après tant d’années d’effort.

Décaissement de l'année précédente

Composante Budget prévu USD Budget engagé USD Balance USD Taux d’exécution
Total fonds de Shell Gabon 304 000,00 206 349,76 97 650,24 67,88 %
Total fonds du PNUD pour l’installation de l’Unité du PODSN à Gamba 137 000,00 133 013,00 3 987 97 %
TOTAL BUDGET 2013 441 000 339 362,76 101 637,24 76,96%

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Gabon 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe