L’espoir renaît dans les zones rurales du Gabon Grâce au micro crédit

Jeune fille mère de la ville de Ntoum recoit sont certificat après la formation en patisserie

Les conditions de vie des populations rurales réfugiées et autochtones vulnérables des localités du Sud et Sud-est du Gabon sont précaires en termes de faibles revenus familiauxpour la couverture de leurs besoins de base liés à la santé, l’alimentation, l’éducation des enfants, l’habillement, etc.
En réponse à cette problématique, les agences du Système des Nations Unies au Gabon dont le PNUD, à travers un Fonds Fiduciaire Japonais,dit de renforcement de la sécurité humaine, mettent conjointement en œuvre depuis 2010 un projet qui vise l’amélioration des conditions de vie des populations cibles.

A retenir

  • La surface cultivable de la plantation de l’association de production de bananes a été augmentée de trois hectares supplémentaires grâce au projet microcrédit
  • L’association « Agri espoir » de Franceville (maraîchage) possède plus de 800.000 FCFA dans son compte depuis la mise en œuvre du projet
  • Plus de 80 microprojets issus de divers secteurs d’activités ont été financés par le projet dont le montant  global  affecté au PNUD pour le volet microcrédits et activités génératrices de revenus était de US$ 467 534.26

Non seulement le PNUD aide les populations cibles à s’organiser  en association, mais il renforce également leurs capacités de gestion des microcrédits et des activités génératrices de revenus. Le PNUD appuie aussi les associations bénéficiaires de divers secteurs au montage des microprojets et offre  des subventions aux associations retenues  pour la mise en œuvre de leurs microprojets. Il s’occupe aussi du suivi et de l’encadrement des promoteurs sur le terrain.


Au cours de la mission d’évaluation interne du projet qui s’est déroulée en décembre 2013, certains promoteurs ont témoigné leur satisfaction par rapport à l’appui dont ils ont bénéficié de la part du PNUD et les résultats auxquels ils sont parvenus  depuis la mise en œuvre de leurs activités génératrices de revenus.

"Grâce à l’appui du PNUD, nous avons augmenté la surface cultivable de notre plantation de bananiers de trois hectares supplémentaires", explique Eugénie KOMBA LONDO, Présidente de l’association NDAMBO de Koulamoutou, une association de production de bananes.


 "Nous avons multiplié notre production de 'foufou manioc' par dix. Avec nos revenus, j’ai pu régler les frais de scolarité de mon enfant qui est étudiant à Libreville et me suis acquitté de frais de cartes de séjour  pour plus de 450.000 FCFA", confie Allah ROSAMOUR, responsable de l’association "Les femmes dévouées" de Tchibanga œuvrant dans la production et la transformation de manioc. Cette association a bénéficié d’une machine de transformation de manioc.
Edwige BILOGHE,  responsable de l’association "femmes débrouillardes de Franceville", association œuvrant dans la coiffure  indique que les financements reçus, ont permis à son association d’ouvrir un second salon de coiffure. « Nous nous en sortons bien et, avec l’aide de Dieu, notre avenir sera enfin meilleur" présage-t-elle.


Quant à Gilbert MADZOU responsable de l’association "Agri espoir" de Franceville (maraîchage), il affirme qu’à ce jour, son association possède plus de 800.000 FCFA dans son compte. « Grâce aux financements reçus, nous avons acheté une motopompe et ajouté dix planches supplémentaires à cultiver. Les légumes se vendent très bien et nous parvenons à épargner » souligne-t-il.

Plus de 80 microprojets issus de divers secteurs d’activités (agriculture, maraichage, transformation alimentaire, coiffure, briqueterie, petit élevage, pêche…) ont été financés par le projet dont le montant  global  affecté au PNUD pour le volet microcrédits et activités génératrices de revenus était de US$ 467 534.26.


Avec peu de moyens, il est possible de redonner l’espoir et le sourire aux personnes les plus démunies, surtout en zones rurales.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Gabon 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe