Le PNUD explore de nouvelles opportunités de développement local avec les autorités de la province de l’Ogoué Maritime.

7 mars 2017

Mme Marie-Evelyne Petrus-Barry, Représentant Résident du PNUD au Gabon et M. Patrice ONTINA, Gouveurneur de l'Ogooué Maritime. Photo: Moctar MENTA / PNUD

En prélude à l’inauguration d’une conserverie de poisson à Idjembo dans le canton de Ngoé, le Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement, Coordonnateur des Nations Unies au Gabon, Madame Marie-Evelyne Petrus Barry, a rencontré le gouverneur de l’Ogoué Maritime, Monsieur Patrice ONTINA, au gouvernorat de Port-Gentil le 03 mars 2017. Il s’agissait pour le Représentant du PNUD de présenter les actions menées par le PNUD dans la province, de cartographier les nouveaux défis et d’explorer avec le gouverneur de nouvelles perspectives de projets de développement local dans la province.

Dans la province de l’Ogoué Maritime, le PNUD a contribué, entre autres, à construire des marchés, des écoles et une unité de conservation de poisson. Toutes ces activités s’inscrivent dans le cadre du projet ART Gold, qui vise à contribuer à la bonne gouvernance au niveau local pour le développement humain durable et la réduction de la pauvreté dans les provinces, les départements et les villes du Gabon. Le projet ART Gold  est mis en œuvre par le PNUD en partenariat avec le gouvernement du Gabon depuis 2013. Ce projet tendant vers sa fin, un nouveau projet national de développement local est en vue pour les quatre prochaines années, a laissé entendre le Représentant Résident du PNUD au gouverneur. Madame Barry a ensuite invité le gouverneur à une réflexion quant aux moyens de mutualisation des acquis du projet pour mettre en place un projet provincial. Celui-ci pourrait aider les différentes collectivités locales dans la mise en œuvre de leur Plan de Développement Local (PDL). Le PNUD a également proposé au gouverneur un appui à la mobilisation de ressources pour aider les populations, promouvoir l’entreprenariat et l’emploi des jeunes afin de tirer profit de tous les atouts économiques et culturels de la province.

Le gouverneur a salué les différentes initiatives du PNUD dans sa province et a exprimé sa grande appréciation du modèle d’action du PNUD dont l’une des innovations est de construire les infrastructures avec les ressources des collectivités locales, dans une dynamique de développement endogène et autogérée. D’après le gouverneur, cette méthode de délégation permettrait non seulement de réduire les coûts en évitant les surfacturations de part et d’autre, mais surtout une exécution rigoureuse et ponctuelle des travaux sous la coupe du PNUD.

Par ailleurs, le Représentant Résident du PNUD s’est entretenue avec les autorités du département d’Etimboué (en l’occurrence le préfet et le maire) de la même province d’Ogoué Maritime sur la perspective du nouveau projet national et les pistes d’action dans le département. Pour rappel, le 04 mars 2017, dans le département d’Etimboué, le PNUD a équipé les pêcheurs locaux d’une unité de conservation de poisson, donnant ainsi un véritable coup d’accélérateur à l’économie locale. Dans la ville de Omboué également, le PNUD est en train de terminer les travaux de réhabilitation d’une maternelle afin de permettre aux mères de famille de se consacrer à des activités génératrices de revenus.  Le Représentant du PNUD a clos ses propos en invitant les autorités départementales d’Etimboué à s’investir au mieux pour emmener les populations à se regrouper en association pour faciliter leurs accès aux projets de développement. Les acteurs locaux s’y sont engagés, convaincus que « c’est dans l’union que réside la force».