Gabon: Le plan d'action pour le développement 2018-2022 signé.

21 juil. 2017

Mme Marie-Evelyne PETRUS BARRY, Coordonnateur Résident du système des Nations Unies, Représentant Résident du PNUD au Gabon et le Ministre de l'Economie du Gabon, M. Regis IMMONGAULT lors de la cérémonie de signature. Photo: Moctar MENTA / PNUD

Le système des Nations Unies au Gabon et le Gouvernement du Gabon ont officiellement adopté le Plan-cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (PNUAD) pour la période 2018-2022 lors d’une cérémonie solennelle de signature le 21 juillet 2017, à Libreville. 

Les locaux du Ministère de l’économie ont servi de cadre à la cérémonie de signature du Plan-cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (PNUAD) au Gabon pour la période 2018-2022 entre le Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable, M. Regis IMMONGAULT et le Coordonnateur Résident et Représentant Résident du PNUD, Mme Marie-Evelyne PETRUS-BARRY, en présence des chefs d’agence du Système des Nations Unies au Gabon.  

Le PNUAD est le cadre stratégique commun des activités opérationnelles des Nations Unies au niveau d’un pays. Il définit la réponse collective, cohérente et intégrée des Nations Unies aux priorités et besoins nationaux, dans le cadre de ses engagements en faveur de l’agenda 2030 des Nations Unies, de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et de l’Accord de Paris sur les changements climatiques. Pour le Gabon, le PNUAD vise à promouvoir la cohérence et l’efficacité des interventions du Système des Nations Unies en appui aux priorités nationales du Gabon contenue dans le Plan Stratégique Gabon Emergent (PGSE).

Il a été formulé suivant un processus participatif qui a connu l’implication des principaux acteurs de développement du Gabon, notamment le Gouvernement, le Système des Nations Unies (SNU) et les acteurs de la Société civile. Ainsi, dans la continuité de cette réflexion participative, un atelier de validation du document s’est tenu le 20 juillet 2017 au Ministère de l’Economie, en présence des représentants de différents ministères, du Système des Nations Unies au Gabon ainsi que de la société civile. Le nouveau PNUAD entend intervenir sur trois domaines : la gouvernance, les services sociaux de base, la croissance diversifiée et le développement durable. Quatre résultats majeurs sont attendus pour la période 2018-2022 :

1)    L’exercice efficace par les institutions du Gabon au niveau central et décentralisé, de leurs rôles dans le processus démocratique et la gouvernance économique, ainsi que le renforcement du système statistique pour mieux orienter les politiques publiques ;

2)    L’amélioration significative de la qualité de la budgétisation des secteurs sociaux et l’utilisation effective des services sociaux de base par les populations parmi les plus vulnérables ;

3)    La diversification et la transformation structurelle de l’économie du Gabon par le développement de chaines de valeurs diverses, la mise en place de systèmes productifs innovants et la création d’emplois suffisants et viables au profit des jeunes et des femmes ;

4)    L’amélioration de la préservation de la biodiversité du Gabon et la gestion de ses ressources naturelles, notamment forestières, minières, énergétiques et foncières, de manière compatible avec la durabilité environnementale.

Selon les propos de Coordonnateur Résident et Représentant Résident du PNUD, Mme Marie-Evelyne PETRUS-BARRY, « Les effets définis dans chacun des domaines retenus seront réalisés en étroite relation avec le gouvernement ». Elle reconnait par ailleurs que « ce PNUAD a été élaboré dans une contexte économique et financier difficile » mais espère toutefois « compter sur le gouvernement du Gabon et les partenaires techniques et financiers pour relever ce défi qui participera à un mieux-être des populations du Gabon ».

Pour sa part, le Ministre de l’Economie a également évoqué les contraintes liées à la soutenabilité du présent PNUAD. « Les besoins sont estimés à 7,85 millions de dollars et plus de 59% sont à mobiliser. Un tel niveau de ressources à mobiliser dans un contexte budgétaire aussi contraint que le nôtre nous commande des efforts conjoints spécifiques » a affirmé M. Regis IMMONGAULT avant d’exprimer sa satisfaction quant au parfait alignement des axes d’intervention des Nations Unies sur les priorités nationales du pays en matière de développement.

Pour une mise en œuvre rapide et efficace du PNUAD, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies préconise la mise en place d’un comité conjoint composé de représentants du gouvernement, de la société civile et des agences du Système des Nations Unies. « Ce comité veillera à la bonne mise en œuvre du PNUAD, en assurera le suivi et fera les ajustements nécessaires à l’issue de chaque évaluation » a-t-elle déclaré.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Gabon 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe