Partenariat PNUD – Gouvernement du Gabon : Le programme ART Gold Gabon inaugure trois infrastructures majeures dans la province du Woleu-Ntem.

2 déc. 2017

M. Stephen JACKSON, Coordonnateur Résident du système des Nations Unies, Représentant Résident du PNUD remettant les clefs du logement du directeur de l'école de Nkolabona. Photo: Moctar MENTA / PNUD

Du 27 au 30 novembre 2017, une forte délégation du PNUD conduite par le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD au Gabon, M. Stephen Jackson, a séjourné dans le Woleu-Ntem dans le cadre de la remise solennelle de quelques infrastructures majeures réalisées par le programme ART GOLD.

Le Programme des Nations Unies pour le Développement met en œuvre depuis 2013, la deuxième phase du Programme ART Gold Gabon en partenariat avec le Gouvernement du Gabon. Ce programme a pour but essentiel l’accompagnement du niveau national dans le pilotage stratégique du développement local et le renforcement des capacités des collectivités locales à promouvoir un développement durable ainsi qu’une modernisation du mode de fonctionnement des collectivités locales. Il vise également à fournir un appui ciblé aux institutions nationales et locales chargées de conduire les politiques de décentralisation, de planification et de développement des collectivités locales. Le programme est mis en œuvre par le PNUD avec l’appui financier du Gouvernement du Gabon

Ainsi, dans le cadre de ses activités entre 2013 et 2017, le Programme ART GOLD a ciblé les groupes vulnérables localisés aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural et appuyé les autorités locales pour l’amélioration des conditions de vie en améliorant l’accès aux services sociaux de base en matière de santé, d’éducation, d’hydraulique et d’énergie. A cet égard, plusieurs infrastructures ont été réalisées :

 

Un dispensaire à Tho'o Effack, dans le canton Nye

Le 28 novembre 2017, le dispensaire de Tho’O Effack fut la première étape de la longue série d’inaugurations entreprise par la délégation du PNUD dans la province du Woleu-Ntem. Ce projet  a été réalisé dans le but de permettre aux populations de 7 villages du Canton de Nyé (Tho’O Effack, Ebengone, d’Akock, de Nfeing, de Mekome, Bibore, Dzop Eté , Kon Nassi, Médoun Andone).

Pour un total ce dix-sept millions de francs (17 000 000 FCFA) dont quinze millions (15 000 000) pris en charge par le programme ART GOLD et deux millions (2 000 000) par le conseil departemental, ce projet permettra au dire président du Conseil départemental du Woleu, Dr Minko M’Ondo, à 700 bénéficiaires directs et près de 2000 indirects de se doter d’une structure de soins de proximité, et d’administration de premiers soins, au regard de l’éloignement du Centre Hospitalier d’Oyem. Il apportera une amélioration considérable à l’état sanitaire des populations en réduisant le taux de prévalence des pathologies habituelles telles que le paludisme ou les parasitoses intestinales liées au déficit d’assainissement et au manque d’eau potable. Selon le chef de village de Tho’o Effack, ce dispensaire serait le seul situé dans un rayon de 20 km du chef-lieu de province et bénéficiera à tous les villages voisins.

GA-UNDP-Dispensaire Tho Effack2Vue du dispensaire de Tho'o Effack. Photo: Moctar MENTA / PNUD

 

Trois salles de classes à Bissok

La délégation s’est rendue à Bissok le 29 novembre 2017 pour l’inauguration de trois salles de classes de l’école primaire du village. D’un montant de six millions (6 000 000 FCFA), ce projet de réhabilitation est un grand soulagement pour les populations de Bissok. En effet les anciens habitacles servant d’école à Bissok par le passé, étaient dans un état de délabrement total et n’encourageait guère les parents d’élèves à y envoyer leurs progénitures. Ce facteur emmenait les parents à envoyer contre leur gré, leurs enfants dans les centres urbains pour leur faire bénéficier de meilleures conditions d’études.

Par cette réalisation, le Représentant Résident du PNUD se dit « heureux d’avoir pu contribuer avec tous les partenaires ainsi que les populations elles-mêmes, au rayonnement d’une éducation de qualité pour une centaine d’enfants à Bissok, tel que promue par l’objectif de développement durable numero 3 de l’agenda 2030 des Nations Unies. »

Selon le directeur de l’école très ému, « La réalisation de ces trois salles de classes permettra de lever les contraintes majeures auxquelles nous sommes confrontés en vue d’améliorer le cadre d’étude et de travail de l’école et ainsi accroitre l’accroissement du niveau scolaire des élèves ».

Le président du Conseil départemental du Woleu à l’instar du Représentant Résident du PNUD, a pour sa part invité les populations à bien entretenir les infrastructures afin d’en assurer la durabilité. 

GA-UNDP-Ecole de Bissok2Vue des salles de classe construites à Bissok. Photo: Moctar MENTA / PNUD

 

Un logement pour le directeur de l’école de Nkolabona

La dernière infrastructure inaugurée par l’équipe a été le logement du directeur de l’école de Nkolabona. Pour un coût total de six millions (6000000 FCFA), ce projet a été initié à la suite de difficultés constatées sur les conditions de logement du corps enseignant. Le village a enregistré plusieurs départs d’enseignants pour d’autres horizons du fait des mauvaises conditions de logement. Le programme Art GOLD a alors initié à travers la maîtrise d’ouvrage du conseil départemental du Woleu, de construire un logement pour le directeur.

La cérémonie sollennelle de remise conduite par le Représentant Résident du PNUD, M. Stephen Jackson, a été un moment d’intenses émotions autant pour les populations que pour les officiels. M. Jackson a ainsi introduit son propos circonstanciel « Qu’est ce qui est plus important que l’éducation ? Rien. C’est l’éducation qui assure l’avenir de nos enfants, de notre peuple, de notre pays, de notre planète. L’éducation est un axe fondamental du développement d’une nation, et assurer une bonne éducation revient à assurer de bonnes conditions de vie pour le personnel d’encadrement qui est le cœur de tout système éducatif. Par cela, je voudrai dire combien je suis heureux que le PNUD à travers le programme ART GOLD ait pu réaliser ce logement pour le bonheur des populations de Nkolabona ».

De son coté, de directeur de l’école affirme : « Nous sommes très soulagés de recevoir cette infrastructure qui nous permet de vivre et travailler dans les meilleures conditions pour assurer une éducation de qualité aux élèves de Nkolabona. Je profite de cette occasion pour solliciter la construction d’autres logements soient également pour l’ensemble du corps professoral afin que les enseignants soient stabilisés ».

L’ensemble des projets inaugurés durant cette tournée entre en droite ligne avec les priorités de l’Agenda 2030 des Nations Unies, notamment deux objectifs de Développement Durable :

-       ODD3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge ,

-       ODD4 : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.

 

Les réalisations du programmes ART GOLD ont été largement saluées par toutes les couches de la population gabonaise et des recommandations ont été formulées pour la poursuite d’une telle initiative. Etant attentif aux aspirations des populations les plus vulnérables et face à la fin programmée du programme ART GOLD en fin 2017, le PNUD en partenariat avec le Gouvernement du Gabon ont entrepris l’élaboration d’un nouveau Programme Intégré de Développement Local et Communautaire (PIDLC) qui impliquera toutes les neuf provinces du Gabon.

GA-UNDP-Logement Nkolabona2Vue du logement du directeur de l'école de Nkolabona. Photo: Moctar MENTA / PNUD
GA-UNDP-Ecole de Bissok1M. Stephen JACKSON, Coordonnateur Résident du système des Nations Unies, Représentant Résident du PNUD en train de visiter les salles de classe de l'école de Nkolabona. Photo: Moctar MENTA / PNUD

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Gabon 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe