Initiative africaine d’adaptation : le Gabon accorde 500 000 dollars au PNUD

19 janv. 2018

Régis Immongault, le ministre de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du développement durable du Gabon (à gauche) Stephen Jackson, représentant résident du PNUD (à droite). Photo : Moctar MENTA/PNUD

Libreville, le 18 janvier 2018 — M. Régis Immongault, le ministre de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du développement durable du Gabon, et M. Stephen Jackson, représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), ont signé un accord portant sur la contribution de 500 000 dollars du Gabon en appui à l’Initiative africaine d’adaptation (IAA). Cette contribution matérialise l’engagement pris par le Président Ali Bongo Ondimba lors du sommet One Planet à Paris, en décembre 2017, à appuyer l’IAA.

Lancée à Paris lors de la 21ème Conférence des Parties (COP21) en décembre 2015, l’IAA vise à renforcer l'action du continent en matière d'adaptation climatique et œuvre pour une amélioration des infrastructures climatiques et d’observation, le soutien à la mise en œuvre de politiques nationales et régionales.

Elle projette également de faciliter la mise en œuvre de projets spécifiques sur le terrain afin d’améliorer les mesures d’adaptation et préparer les pays africains à accéder aux sources de financement. Ses axes prioritaires sont la gestion des sols dégradés et peu fertiles ; la recherche en agroforesterie afin de réduire l’érosion des sols ; l’agro-écologie pour promouvoir les bonnes pratiques agricoles et la gestion de l’eau.

En acceptant d’assurer la gestion de cette contribution pour le compte de l’IAA, le PNUD réaffirme sa volonté constante de contribuer à la lutte contre les changements climatiques dont les effets affectent principalement les pays africains.

Stephen Jackson a déclaré que « cette initiative représente un pas audacieux et novateur de l'Afrique pour galvaniser le soutien nécessaire pour intensifier de manière significative l'adaptation et les actions visant à faire face aux pertes et dommages sur le continent avec un accent initial sur le renforcement de l'action avant 2020. »

L’assistance du PNUD portera principalement sur la mobilisation des ressources. Ainsi, cette contribution devrait permettre l’organisation d’ici la fin 2018 d’une table ronde avec les donateurs pertinents (bilatéraux, multilatéraux et institutions caritatives) afin de lever au moins 5 millions de dollars.

M. Immongault a ajouté que le « Le Gabon sait compter sur le pragmatisme et l’expérience du PNUD pour relever ce défi qui doit, à terme, permettre aux différents pays africains de bénéficier d’une expertise pour réaliser leurs plans d’adaptation et rechercher les financements nécessaires à leur mise en œuvre ».

Saluant le geste du Gouvernement gabonais, le représentant résident a clos ses propos en citant le  secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres : « L’action climatique est une nécessité. C’est aussi une occasion claire de faire progresser tous nos efforts pour atteindre les objectifs de développement durable ».

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Gabon 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe