Le PNUD salue le leadership du Gabon dans la mise en œuvre de l’Initiative d’Adaptation pour l’Afrique (IAA)

8 juin 2018

L'Administrateur du PNUD Achim Steiner avec le Ministre Régis Immongualt du Gabon. Photo : Lamine Bal/PNUD

New York, le 8 juin 2018 - L’Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Achim Steiner, a salué le rôle de premier plan joué par le Gabon dans les efforts d’adaptation au changement climatique en Afrique lors de sa rencontre avec M. Régis Immongault, Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale du Gabon.

M. Steiner a exprimé une nouvelle fois à cette occasion l’appréciation du PNUD pour la dotation de 500 000 dollars offerte par le Gabon en début d’année à l’Initiative d’Adaptation pour l’Afrique (IAA), qui constitue la première contribution faite par un pays africain à l’IAA.

Parmi les participants à cette réunion figuraient l’Administrateur associé du PNUD, M. Tegegnework Gettu, le Représentant permanent du Gabon auprès des Nations Unies, M. Michel Xavier Biang, la Coordonnatrice de l’IAA, Mme Kulthoum Motsumi ainsi que le Coordonnateur résident des Nations Unies et Représentant résident du PNUD au Gabon, M. Stephen Jackson.

L’initiative IAA a été lancée à Paris lors de la 21e Conférence des Parties (COP) en décembre 2015 en vue de galvaniser le soutien visant à intensifier les mesures d’adaptation au changement climatique afin de faire face aux dommages et pertes induits par ses effets, qui affecteraient les pays africains à hauteur de 7 % de leur PIB.

L’objectif de l’IAA est d’améliorer la fourniture de services d’informations sur le climat aux fins d’une meilleure prise de décisions, de renforcer les cadres politiques et institutionnels, de soutenir les mesures concrètes sur le terrain et de mobiliser les investissements en faveur de l’adaptation au changement climatique. Le document cadre de l’IAA a été lancé en novembre 2016 lors de la COP 22 à Marrakech, au Maroc, et son plan de travail pour 2017-2018 a été approuvé l’année suivante à Libreville, au Gabon, qui abrite le secrétariat permanent de l’IAA.

En sa qualité de président actuel du Comité des chefs d’État et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC), le Gabon s’emploie activement à mobiliser des ressources additionnelles pour la mise en œuvre totale de l’IAA.

Le mercredi 6 juin, M. Régis Immongault a rencontré un groupe de représentants permanents pour les informer des activités de l’IAA. Cette réunion s’inscrit dans une vaste campagne de plaidoyer menée par le Gabon afin de récolter des appuis et des promesses d’engagements supplémentaires pour la mise en œuvre de l’IAA. La visite de M. Immongault à New York marque la dernière étape d’une tournée qui l’a conduit avant cela à Berlin, Bruxelles, Oslo, Paris et Stockholm. Soulignant l’urgence de la situation, M. Immongault a déclaré : « Il vaut mieux soutenir le financement de la lutte contre le changement climatique que d’en observer les conséquences sur notre planète ».

Le PNUD s’est engagé à préparer une table ronde des donateurs qui devrait se tenir en marge de la 73ème Assemblée générale des Nations Unies, en septembre 2018. Organisée conjointement par le Gabon et le PNUD, cette manifestation de haut niveau servira de plate-forme pour lancer un rapport sur l’état de l’adaptation en Afrique.

*************

Pour toute demande de renseignement complémentaire, veuillez contacter :
À Libreville : Moctar Menta, Spécialiste en communication, +241 07 93 91 30
À New York :
Lamine Bal, Spécialiste en communication, +1 212 906 5937

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Gabon 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe