Partenariat PNUD – Gouvernement du Gabon : Organisation d’un atelier de formation sur les processus de planification, de programme de budgétisation et de suivi évaluation au bénéfice des agents publics.

Vue des participants à l'atelier. Photo: Moctar MENTA/PNUD

Le Programme des Nations Unies (PNUD) au Gabon à travers le Projet d'Appui à la Lutte contre la Corruption et le Blanchiment des Capitaux (PACLEI), a organisé du 10 au 17 octobre 2018 avec l’appui du Pôle de « Stratégie de développement et finances publics » du PNUD régional à Dakar, un atelier d’échanges sur les processus de planification, de programme de budgétisation et de suivi évaluation à l’Institut de l’Économie et des Finances de Libreville.

Placé sous  le leadership du Ministère de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du Développement, cet atelier avait pour vocation de répondre au besoin pressant de l’opérationnalisation du cycle Prospective, Planification, Programmation, Budgétisation et Suivi Évaluation (PPPBSE) afin d’améliorer à la fois le processus de production des plans de développement locaux et de parer aux dysfonctionnements dans la cohérence programmatique, la maitrise des coûts de transaction, la budgétisation et l’alignement des budgets aux plans.

Il intervient cinq (5) ans après la signature Document de stratégie de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux (DSLCCBC) entre le gouvernement du Gabon et le PNUD ayant pour objectif de contribuer à cultiver l’intégrité et la probité dans la gestion des affaires publiques et de réduire de manière significative les phénomènes de la corruption et du blanchiment des capitaux, ainsi que leurs impacts négatifs sur le développement du Gabon.

Impliquant à la fois les experts des départements ministériels, cet atelier revêt deux objectifs principaux :

·      Familiariser les experts aux outils et procédures de planification, programmation budgétisation et suivi évaluation ;

·      Former une masse critique d’experts nationaux capables de soutenir les processus en cours au niveau national et local.

A l’entame des travaux, le Représentant Résident du PNUD, Stephen Jackson a hautement apprécié cette initiative en soulignant « que la mise en œuvre de l’agenda 2030 pour le développement durable, et plus spécifiquement des Objectifs de développement durable ne peut se faire sans ces exigences en termes de recherche de l’efficacité, de cohérence programmatique et d’évaluation des performances enregistrées. Ce sont là des exigences auxquelles nos propres programmes au sein du PNUD ne peuvent échapper, puisqu’ils sont orientés par cette vision de l’agenda 2030 et les priorités nationales ».

Durant cette formation à laquelle prennent part des experts nationaux et du PNUD ainsi que des membres du Pôle de « Stratégie de développement et finances publiques » de Dakar (Sénégal), les participants, espère Stephen Jackson, se familiariseront aux outils et procédures de planification, programmation, budgétisation et suivi-évaluation. « L’objectif à terme, renchérit Hilaire Machima, ministre délégué à l’Économie, est d’édifier chacun aux cheminements de la prospective, de (les) initier aux différents outils de planification, qui sont à la base des exercices de programmation et d’évaluation qui doivent aider à la décision et optimiser la gestion de nos politiques publiques.»

Pour le ministre délégué, il s’agit donc d’« une formation au sortir de laquelle une élite d’agents devrait être capable de vulgariser au sein de leurs administrations respectives la vision qui oriente la mise en œuvre du Document de stratégie de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux».

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Gabon 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe