Discours de Madame Marie-Evelyne PETRUS BARRY Coordinateur Résident du Systèmes des Nations-Unies et Représentant Résident du PNUD au Gabon à l'occasion de l'atelier national de sensibilisation des acteurs du développement local aux outils d’intégration des Objectifs de Développement Durable (ODD).

30 mai 2017

Photo de famille des participants.


Monsieur le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et de l’Hygiène publiques, chargé de la décentralisation et du développement local,

Monsieur le Directeur du Bureau régional de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) pour l’Afrique centrale,

Mesdames, Messieurs les ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques et des organisations internationales,

Mesdames, Messieurs les Représentants des Agences nationales de développement local, des organisations de la société civile,

Mesdames, Messieurs,

C’est un honneur pour moi de prendre part à cette rencontre organisée par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en ma qualité de Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Je voudrais remercier l’OIF d’avoir invité le PNUD à cet Atelier national de sensibilisation des acteurs du développement local aux outils d’intégration des Objectifs de Développement Durable (ODD) dans les politiques, stratégies, et programmes de développement.

L’atteinte des ODD constitue un défi important pour chaque gouvernement, chaque individu quelle que soit sa place dans la société. L’un des messages fort des ODD est l’inclusion de tous et de toutes. Je voudrais donc saluer l’initiative de l’Organisation Internationale de la Francophonie qui permettra aux collectivités locales et aux populations, de jouer un rôle central dans le développement durable et de  pour renforcer les capacités à intégrer les Objectifs de Développement Durable dans les politiques et stratégies régionales, nationales et locales.

Mesdames, Messieurs,

Ce principe d’inclusion prend corps dans les cinq fondements des objectifs de développement durable que je souhaiterais rappeler :

  • Les Objectifs de développement durable sont conçus pour promouvoir la dignité des peuples et l’équité à travers l’élimination de la pauvreté et de la faim sous toutes ses formes.
  • Les Objectifs de développement durable sont un gage de Paix et de justice et promeuvent des sociétés pacifiques, inclusives et justes.
  • Ils sont fondés sur la prospérité durable bâtie en harmonie avec la nature.
  • Les Objectifs de développement durable visent la protection et la préservation de la planète pour les générations futures.
  • Les Objectifs de développement durable demandent un Partenariat mondial transparent et adéquat.

Mesdames, Messieurs,

Cet atelier, est aussi une opportunité d’échanges sur les initiatives menées dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs de développement durable au Gabon. Le système des Nations Unies et le PNUD en particulier appuient le processus d’intégration des objectifs de développement durable, ceux de l’agenda 2063 de l’Union africaine et les engagements pris par le Gabon dans le cadre de l’accord de Paris au le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) et à ses différentes déclinaisons programmatiques, telles que le programme pour l’égalité des chances.

Ces initiatives sont particulièrement pertinentes au Gabon où le processus de développement local est confronté à plusieurs défis majeurs, notamment:

  • Les lenteurs observées dans le processus de la mise en œuvre de la loi relative à la décentralisation ;
  • Les problèmes de gouvernance ;
  • Le très faible niveau de ressources financières de certaines collectivités locales ;
  • Le problème du partenariat privé – public local qui, grâce aux politiques de Responsabilité sociétales des entreprises du secteur privé, peut constituer un important levier de croissance et de développement des localités du Gabon ;
  • Le niveau encore insuffisant des capacités des populations à prendre part de manière active et durable au processus local ;
  • Les difficultés de clarification des rôles des parties prenantes.
  • Les lenteurs observées dans la mise à disposition des fonds des collectivités locales par l’administration centrale.

Le Programme ARTGOLD, entièrement financé par l’Etat gabonais et développé par le PNUD, a constitué ces dix dernières années, un outil d’accélération du développement local, qui a mis l’accent sur :

1° La mise en place d’un cadre opérationnel de planification, de suivi et de coordination du développement à travers ses Groupes de Travail Provinciaux et Locaux ;

2° Le développement des capacités et des compétences des acteurs locaux en matière de planification et de gestion programmatique à travers les Plans de Développement Locaux;

3° La promotion du développement local pour l’accès aux services sociaux, la création d’emplois et d’activités génératrices de revenus ;

4° Le renforcement de la dynamique communautaire pour un développement local intégré et participatif ;

5° Le développement du partenariat local, national et international, en vue de promouvoir le dialogue entre les territoires et l’impulsion de la coopération décentralisée.

La mise en œuvre de ces axes d’intervention permet la promotion de la santé, de l’agriculture, de la pêche, l’amélioration des services de l’éducation, le développement de l’écotourisme, le renforcement des partenariats et l’autonomisation des acteurs locaux.

Chers participants, notre atelier aborde, une question cruciale des modalités de mise en œuvre des ODD au Gabon, avec pour approche d’intervention, l’approche locale qui touche les populations à la base de manière démocratique et participative, axée sur les droits humains et l’équité et ancrée dans les priorités locales.

Les bases laissées par le Programme ARTGOLD peuvent constituer un modèle de référence dans toute réflexion sur le développement local au Gabon, dans la mesure où les faiblesses dudit Programme peuvent déboucher sur la mise en œuvre d’un cadre d’intervention amélioré qui s’appuie sur les ODD.

Les synergies telles que celles promues par l’Organisation Internationale de la Francophonie sont donc utiles pour que les différents appuis convergent pour l’atteinte des ODD au Gabon.

Pour terminer, je souhaite que ce séminaire marque le début d’initiatives communes qui permettront  d’obtenir, ensemble, des résultats pertinents pour le développement du Gabon.

Je vous remercie de votre aimable attention.