Inauguration du marché transfrontalier d’Assock Medzeng dans le Woleu- Ntem: le PNUD en appui à l’intégration régionale.

11 mars 2018

Vue du nouveau marché. Photo: Onusida Gabon

«…ce marché est une grande illustration du développement communautaire, une source de richesse pour les populations et un moyen de lutte contre le dépeuplement. »

A Assock Medzeng, situé à 37 km d’Oyem, dans la province du Woleu-Ntem, les populations à travers le leadership de la Concertation Nationale des Organisations Paysannes et Producteurs du Gabon (CNOP) ont sollicité et obtenu du projet ART Gold Gabon, la construction d’un marché transfrontalier ralliant trois pays – Gabon, Cameroun et Guinée Equatoriale.

A la date du 28 février 2018, une forte délégation composée de hauts responsables du système des Nations Unies au Gabon et de représentants gouvernementaux, ont procédé à la remise officielle de l’infrastructure. Ce fut un moment d’intenses réjouissances pour les populations qui se sont mobilisées massivement pour démontrer leur gratitude face aux acteurs en présence.

Bâtie sur un espace de 5000 m2 pour un coût total de 35 millions de Francs CFA sur financement de l’Etat gabonais et l’appui technique du PNUD à travers le programme ART Gold, cette infrastructure ambitionne de réunir les populations des trois pays frontaliers –Gabon, Cameroun et Guinée Equatoriale – dans le cadre la libre circulation des personnes et des biens.

Actuellement, les activités économiques et commerciales dans les zones rurales sont essentiellement assurées par les marchés hebdomadaires. De ce fait, ce commerce est devenu un facteur de développement économique, social mais aussi permet de réduire les disparités à l'échelle du territoire. Ce nouveau marché favorise ainsi la multiplication des échanges sous régionaux créant ainsi une nouvelle dynamique économique locale.

Selon le Représentant Résident du PNUD, M. Stephen Jackson, «…ce marché est une grande illustration du développement communautaire, une source de richesse pour les populations et un moyen de lutte contre le dépeuplement. » Il ajoute que « l’intégration régionale est un excellent outil de développement mais elle ne pourra se faire qu’avec les peuples.  Ce marché se présente donc être une excellente aubaine pour l’intégration régionale sur base des échanges commerciaux divers ».

Le préfet du Woleu, M. Barnabé Mbangalivoua a pour sa part affirmé que : « Les plus hautes autorités du pays et des institutions internationales viennent de vous offrir un espace qui vous permettra de vous réunir et échanger vos produits dans la convivialité, je vous invite donc à bien entretenir cet espace ».

A l’image de ce projet de marché qui est un exemple de projet d’intégration régionale, le système des Nations Unies a également mobilisé quelques-unes de ses agences, notamment le FNUAP, l’UNESCO, ONUSIDA, UNICEF pour cette occasion, afin de fournir aux populations d’Assock Medzeng, différents services qui relèvent de leurs spécialités. L’occasion a été ainsi donnée de se mobiliser tous, tel le crédo « Unis dans l’action » pour informer, éduquer sensibiliser la population, en particulier les adolescents et les jeunes sur des thématiques telles que « les grossesses précoces, le VIH/Sida et les IST, les méfaits de la drogue, les métiers liés aux NTIC, les Objectifs de Développement Durable.

 

UNDP-GA-marche_medzeng_silvieL'équipe de l'UNFPA en séance de sensibilisation sur les grossesses précoces en milieu scolaire. Photo: Onusida Gabon.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Gabon 
Aller à PNUD Global