Gabon

Centre de presse

Requêtes médias
Photo de famille des participants de l'atelier. Photo: Moctar MENTA/PNUD

 

Après quatre années de lancement de l’agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable et six années pour l’agenda 2063 pour la transformation de l’Afrique, le Gabon a validé son premier rapport national de suivi des progrès de la mise en œuvre des agendas les 17 et 18 septembre 2019 à Libreville. Cette validation s’est faite dans le cadre d’un atelier qui a réuni plus 120 participants venant des ministères sectoriels, des Institutions de la république, du secteur privé, des organisations de la société civile et des partenaires techniques et financiers.

Les travaux de l’atelier de validation dudit rapport ont été ouverts par Monsieur Roger Owono Mba, Ministre de l’économie, des finances et des solidarités nationales après le mot introductif de Monsieur Francis James, Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement.

Dans son allocution, le Représentant Résident du PNUD, a souligné le caractère novateur du rapport qui met en relation à la fois des ODD et l’agenda 2063 de l’Union africaine. La production d’un rapport unique des deux agendas renforce les synergies dans la mise en œuvre des objectifs et cibles des deux agendas. Ce rapport se veut être un cadre fédérateur des stratégies et politiques sectorielles de développement, aligné sur tous les engagements internationaux et régionaux pris par le Gabon.

Pour le ministre de l’économie, des finances et des solidarités nationales, Roger Owono Mba, ce rapport est le premier qui rend compte des actions menées dans le plan stratégique Gabon émergent (PSGE) et ses déclinaisons sectorielles en relation avec les agendas 2030 de Nations Unies et 2063 de l’Union africaine.   Il révèle les points forts à renforcer et faibles à corriger dans le dans le cadre d’une actualisation du PSGE intégrant les objectifs des deux agendas.

Pendant les deux journées de cette rencontre, les représentants des administrations publiques, du secteur privé, des organisations de la société civile, les universitaires, les partenaires techniques et financiers ont pu échanger de manière détaillée sur le fonds et la forme du document.  Une attention particulière a été portée sur les statistiques mesurant les progrès, sur l’exhaustivité des initiatives nationales majeures entreprises, sur les analyses faites et les conclusions tirées.

Cet atelier a été pour les acteurs en présence, une bonne opportunité de dialoguer sur les résultats et de mieux cerner les défis à relever au Gabon pour la réalisation des objectifs de développement durables et celui de l’agenda 2030 de l’Union Africaine.

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Gabon 
Aller à PNUD Global