Dans le cadre de la réponse mondiale du PNUD à la pandémie en 2020, le bureau pays du Gabon a reçu 1,5 million de dollars pour développer l'économie verte en renforçant les capacités et la résilience des microentreprises agricoles.

En effet, bien que disposant d'un énorme potentiel, la production agricole vivrière du Gabon couvre 40% des besoins alimentaires. Selon l'Etude d'Impact Socioéconomique COVID-19 du PNUD publié en juillet 2020, la pandémie a affecté la sécurité alimentaire du pays et occasionné des hausses de prix du fait de la fermeture des frontières et des restrictions de transport interne. Le projet RFF (Rapid Financing Facility) intitulé “Renforcement de la sécurité alimentaire et de l’emploi des femmes et des jeunes via la promotion de chaînes de valeur vertes inclusives pour la relance post-COVID 19” touchera les provinces de l’Estuaire et de l’Ogooué-Maritime et aidera les microentreprises à accéder aux marchés les plus rémunérateurs à Libreville et à Port-Gentil.

Ainsi, le PNUD est en train d’identifier 200 femmes et 100 jeunes entrepreneurs pour :

●      mettre en place un mécanisme de prêt d'investissement dédié à l'agriculture durable et aux activités de transformation

●      développer une plateforme numérique reliant les acteurs à travers la chaîne de valeur en partenariat avec les opérateurs de téléphonie mobile;

●      former les bénéficiaires à l'utilisation des nouvelles technologies;

●      faciliter l'accès aux informations climatiques et aux innovations de production et transformation ;

●      sensibiliser à l'utilisation de sources d'énergie propres et organiser du système de collecte des déchets.

   Enfin, le projet RFF vise à dynamiser le secteur agricole de manière durable et ainsi permettre au Gabon de réduire sa dépendance aux importations alimentaires.

Pour plus d’informations, contactez la Coordinatrice Nationale du projet RFF Diane Mbadinga - diane.mbadinga@undp.org

           

Icon of SDG 02 Icon of SDG 05 Icon of SDG 08

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Gabon 
Aller à PNUD Global